Your name:
Your email address:
Your phone number:
Comments:
CE QUE LES JOURNALISTES NE DISENT PAS DANS LES JOURNAUX ET RADIO
LES NOUVELLES ET OPINIONS
MPA
La plainte contre le pésident de la republique est une première étape, d’ autres plaintes vont suivre au USA , belgique, Suisse,
GRB et en écoutant l’ initiateur il est prêt à aller jusqu’ à la juridiction superieure qui est la cour des droit de l’ homme de l’ europe,
elle par contre est impitoyable il n' y aura pas l' intervention de Sarkozy.
Je suis celui qui a lancé l’ operation épervier hors de nos frontières la prochaine étape c’ est le recensement des biens des hauts
fonctionnaires et ministres en Europe: appartements, villas, proprietés, actions dans les grandes entreprises européennes,
biens qui ont été acquis avec l’ argent des Camerounais frauduleusement depuis l’ époque de ahidjo jusqu à Biya, ce n’ est pas
normale que la majorité des Camerounais de l’ interieur et l’ exterieur survivent pendant que les enfants et les familles de ses
hauts fonctionnaires narguent le peuple et fréquente dans les meilleurs écoles du monde gaspillent l’ argent des Camerounais…
Simultanement les Français qui eux aussi se sont enrichi malhonnêtement avec l’ argent du contribuable Camerounais nous
demanderons la congélation de leurs biens.
Le monde a changé rien ne sera plus comme avant tous les pédophilles les mafieux n’ auront plus la paix nulle part la vrais
bataille sera devant les tribunaux peu importe où il se trouve et quelque soit la personne j’ invite les Camerounais de l’ interieur et
l’ exterieur à porter plainte tous citoyens Camerounais ou Français coupable d’ actes reprehensibles
C’ est ce que devait faire Paul Biya s’ il voulais vraiment lutter contre la coruption donner les mains libres à la justice tout le
monde connait ceux qui sont coupable d’ actes d’ enrichissement personnel illegal. et appliqué le fameux article 66 de la
constitution à mon avis voila ce qui devait être fait avant les prochaines pésidentielles
http://www.electionpresidentiellecameroun2011.blog.com
Les généraux Camerounais sont aussi la prochaine cible ils sont très corompus, allez voir les trafics qu' ils font dans les bases
militaires quel armes achetent ils pour équiper notre armé ils sont de vrais boureaux du peuple Camerounais ils ont à leur actif
plus de 500.000 morts Camerounais depuis l' époque coloniale ils ont été des suppléants des Français

Si monsieur Biya voulait vraiment montrer sa détermination à lutter contre la corruption il aurait obligé tous les Camerounais y compris lui
même cette année 2010 à faire une déclaration de biens et avec un logiciel comparatif on sortirait une liste de personnes dont l’ étendu
des richesses n’ est pas proportionnel à leur revenu et àprès on pourrait commencer une négociation à savoir, rembourser ou la prison.
Les services secrets du Cameroun savent tous ceux qui ont l’ argent planté à l’ étranger ils écoutent tous les gens importants en plus les
cambriolages à leur siege à Yaoundé montre bien que les voleurs sont envoyés par les éperviables pour subtiliser les traces
compromettantes.
Tous les vols qui ont lieu dans les ministères ne sont pas motivés par l’ argent ceux sont les documents compromettant que les barons du
regimes voleurs recherchent pour annuler toutes poursuites.
On parle des éperviables on oublie les gouverneurs, prefets,députés qui s’ approprient les meilleurs domaines de l’ etat et les revendent
au plus offrant, parfois expatriés et en plus ils figurent eux même ou leur familles dans toute les sociétés qui viennent s’ installer dans
leur département sans payer les actions préjudiquant ainsi le fisque si au camerounais on fait le dépoussierage des societés mixte ou
étrangères on y découvrira les noms des personnalités ou leur familles, ils sont député, maires, genéraux,directeurs de l’ administration
central qui au non de leur interet propre préjudique et couvrent des faux bilans pésenté par les societés etrangères surtout Françaises
est ce que vous avez entendu une seule fois qu’ une societé Française a eu un contrôl fiscale au Cameroun??? il faut qu’ on se le dise le
Cameroun à perdu la bataille mais pas la guerre il y a encore des vrais Camerounais qui peuvent dire non quand c’ est défavorable au
Camerounais
discuton sur ceux programme et faites des propositions
http://www.electionpresidentiellecameroun2011.blog.com
moi j’ appelle à une conference nationale souveraine en 2011 au lieu de l’élection présidentielle, après 50 ans il faut commencer la vrais
bataille qui nous permettra d’ avoir des vrais institutions et gagner la bataille économique
peter mpa

Du Nouveau le mouvement des patriotes Africains
L
ance l' opération Epervier des bourreaux Camerounais et Africains
Le continent Africain est le seul endroit au monde où l' impunité des boureaux des peuples Africains continu à avoir la vie belle malgrés
les exactions qu' ils ont commis.

Certains vivent dans les pays Européen et aux Etats unis avec parfois l' argent volé du contribuable Africain.
Certe il y a des efforts de la comunauté internationale de poursuivre les chefs d' etats, chefs rebelles mais on n' oublie souvent que les
boureaux sont aussi des prefets des gouverneurs, des généraux, colonels, officiers de polices, commissaires, Européens...
En se promenant dans les rues de Paris Bruxelle, New york, on peut rencontrer ses serviteurs de l' etat se promenant ou faisant des
courses alors que ceux sont des tortionnaires qui ont du sang dans les mains.

Le mouvement des patriote Africain en collaboration avec les juristes, avocats, associations defense des droits et devoir des citoyens
Africains lance ce jour un important service qui se chargera de poursuivre tout individu ayant commis des actes de torture, meutre, crime,
pédophiliie... contre la population Africaine quelque soit sont niveau de responsabilité.

Etant donné que plusieurs juges en Europe et aux Etats unis affirment leur compétence sur des faits qui se sont passé hors de leur
territoire respectif, nous le mouvement des patriotes en association avec les avocats de la diaspora et autres, des associations des droits
de l' homme allons poursuivre tout responsable Africain et Européen vivant en Afrique quelque soit soit rang si sa responsabilité est
prouvée.
Nous appelons dont toutes les associations des droits de l' homme et de défense des citoyens d' entrer en contact avec nous et de nous
envoyer des dossiers en leur possession enfin que les avocats ici puissent saisir les tribunaux. Ou saisir directement la justice
Site
www.camerounradio.com
N' oublier pas le comportement de certains Français mafieux est repréhensible en France l' actualité vous a montré que des hommes
jusque là intouchable comme un ex-ministre et monsieur taralo ont été condamné par la justice Française et la France poursuit tous ses
ressortissants coupable d' actes de pédophiliie, de corruption, Evasion fiscale même si ses actes ont été commis hors du territoire
Français le plus important est de bien constituer le dossier. Il faut en finir avec ses groupes mafieux qui pillent l' Afrique," Françafrique" et
vivent dans les beaux quartiers du 16ème faute de plaintes à leur égard devant les tribunaux Français

MALLAM dit :
08/03/2010 à 15:26
Au lieu de focaliser les plaintes contre le seul Président dont on sait qu’elles ont peu de chance d’aboutir, leurs auteurs devraient songer
à citer également et nommément devant la CPI les donneurs d’ordre directs des massacres de février 2008: ZE MEKA (MINDEF), BOKAM
(SED), MEBE NGO (DGSN), AMADOU ALI (Minjustice), les gouverneurs et préfets de Yaoundé, Douala et Nkongsamba, les Chefs des unités
de l’armée, la gendarmerie et de la police. Par ricochet, on pourra remonter jusqu’au Président quand les uns et les autres acculés, vont
se rejeter les responsabilités.


ECONOMIE


Le Cameroun, classé 118ème parmi les pays les plus industrialisés


Partagez:
L’organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI) vient de publier sont « Rapport sur le développement industriel 2009 ». Celui-ci s’adosse sur le
thème fort évocateur intitulé : « Accéder aux marchés et y progresser : Nouveaux défis industriels pour les pays du botton billion et à revenu intermédiaire ». En annexe dudit
rapport, figure le classement des pays en fonction de l’indice de performance compétitive de l’industrie entre 2000 et 2005. Pour un classement de 122 pays, le Cameroun
occupe le 118 rang pour l’année 2005 en matière d’industrialisation. A cause de la faiblesse de son industrie, le Cameroun est loin derrière des pays comme le Sénégal, la
Cote d’Ivoire, le Rwanda, le Kenya, le Malawi, le Benin… Cette position alarmante qui a motivé la tenue d’un point de presse hier, 19 novembre 2009, par  l’ONUDI et le
ministère de l’industrie, des mines et du développement technologiques (MINIDIT). Frank Van Rompaey, représentant de l’ONUDI au Cameroun, pour les pays de l’Afrique
centrale et Mouafo Maurice directeur de l’industrie au MINIDIT, ont également profité des circonstances pour présenter à la presse ledit rapport, en prélude à la célébration
de la journée de l’industrialisation de l’Afrique qui se célèbre ce jour.


A en croire le représentant de l’ONUDI, le Cameroun doit s’approprier quatre idées pertinentes du rapport, pour s’émanciper de ses faiblesses en matière d’industrialisation.
« L’intégration significative à l’économie mondiale est un impératif pour le Cameroun, l’un des pays du « Bottom Billion » » explique-t-il. Et d’ajouter que l’industrialisation du
Cameroun passe par la nécessité d’adopter une nouvelle politique industrielle ; mieux encore, il faut compter avec la tendance de la production basée sur la tâche qui elle,
offre de réelles possibilités d’insertion dans l’économie mondiale, tout comme la hausse des coûts en Chine et les opportunités dans l’agro-industrie. Convaincu du vide qui
existe entre les pays au sud du Sahara et ceux de l’Afrique du Nord, le directeur de l’industrie pense que l’industrialisation du Cameroun, si elle doit contribuer à réduire la
pauvreté doit irriguer par la transformation et la valorisation des ressources naturelle du pays. Pour lui le thème « L’industrie au service de l’intégration », est porteur de
nombreux espoirs, qui doivent passer par une offre énergétique compétitive. « Le Cameroun a compris que sans énergie électrique, il n’y a pas une bonne industrialisation.
Nous nous activons à la valorisation de nos ressources hydrauliques à travers la construction des centrales thermique comme c’est le cas avec celle de Yassa qu’on vient d’
achever, celle de Limbé qui est sur pied depuis trois ans et celle de Kribi dont les travaux doivent démarrer » explique Maurice Mouafo.

Dialogue avec le secteur privé

Pour éviter tout catastrophisme, Frank Van Rompaey pense qu’il y a de lueurs d’espoir pour l’avenir de l’industrialisation du Cameroun ; une croissance qui passe par le
développement des opportunités et la mise en route de nombreux investissements. Le dialogue avec le secteur privé est selon lui, une option devant conduire à la sélection
des meilleurs projets économiquement rentables. « Il faut envisager une stratégie d’exportation permettant à l’économie camerounaise de se concentrer sur les activités
qui ont une productivité croissante par rapport aux autres secteurs, la manufacture offre de meilleures possibilités pour un développement à long terme de la productivité. Il
est également important d’éviter la « Malédiction des ressources » aussi doit-on utiliser les revenus dérivés de l’extraction des ressources pour la promotion des secteurs
productifs », suggère-t-il. S’agissant de la nécessité d’adopter une nouvelle politique industrielle effective, des recherches récentes confirment l’importance d’un
changement structurel et des politiques industrielles. « Les investissements dans les infrastructures de base doivent de nouveau être priorisés par les gouvernements et
les partenaires du développement. Les politiques qui affectent la localisation industrielle sont importantes. D’où la nécessité d’une nouvelle approche sur les zones
économiques spéciales. Quant à la politique régionale, il faudrait davantage favoriser le libre échange afin d’offrir une large gamme d’intrants et de compétences dont les
entreprises ont besoin » conclut Frank Van Rompaey. Espoir partagé par le directeur de l’industrie qui est convaincu qu’il faut opter pour la mise à niveau de la productivité
industrielle pour réaliser de bonnes performances. Ce qui passe par l’organisation des Etats généraux de l’industrie prévus en 2010.


De : Amap Jack <jackamap@yahoo.com> Ajouter dans les contacts
À : annonces@yourvida.com  


--------------------------------------------------------------------------------

DR Messanga, est interrsssant quand il s'agit des debats hors du rdpc, on voit a quel niveau il est si partisan.. ma premiere fois de l'ecouter de bout a bout
            POSTE TON INFORMATION
This text will be replaced. Streaming solutions by Server Room - Shoutcast hosting, Flash Streaming