NOTRE RAYONNEMENT ET NOTRE DEVELOPPEMENT SERA L' OEUVRE DES PATRIOTES DU PAYS ET CEUX DE LA
DIASPORA JAMAIS DES AUTRES UNIQUEMENT

Dirigeants Camerounais sont monstreux plus de 34 Camerounais viennent de mourrir victimes de nos routes aucune
autoritee du president de la republique au ministre n' a exprime aucune compassion pour les familles eprouvees
mes condoleances chers compatriotes

Dans l' affaire BIbi Ngota nous suggerons à la famille de porter plainte contre les responsables de la mort: le
´regisseur , le procureur, les services exterieurs, le SGP Laurent Esso pour eviter que d' autres Camerounais vivent
cet abus de pouvoir nous nous reservons de porter cette affaire au près des tribunaux exterieurs si une telle plainte
ne voyait pas le jour. MPA
Grande reuinion au mois de juillet de toute la diaspora camerounaise aux Etats Unis en
presence des senateurs et membre de la chambre des representants theme alternance
au Cameroun sont invité les representants de la diaspora d' Europe d' Asie Afrique
CAMEROON FRAGIL STATE pdf

Réagir
15/05/2010
Apres 50 ans d' indépendance le moment est venu de revéler aux peuples des pays Africains et Français le contenu
des accords secrets imposés aux présidents Africains par la France et qui sont l' un des facteurs du génocide des
peuples Africains et la raison profonde de son sous develloppement, il faut rompre la lois du silence...

27/04/2010
Mère de Bibi Ngota: "mon fils a été torturé et humilié" lire l' article
SOS ceux qui peuvent il faut aider ce jeune petit Camerounais de 5 ans a ce soigner les medecins ont besoin de
200.000F CFA tel de sa mere 00237.97.71.44.32

23/04/2010 Déces d' un journaliste dans la prison de kondegui
voir l' article
Réflexion de Pierre Ndom
La politique est elle un monde sans lois ni foi ? est il permis au nom du pouvoir de faire et défaire tout devant soi? la
vie humaine a t' elle une valeur en politique faut il agir et utiliser tous les moyens même les plus horribles (la mort d'
homme, le blocage d' un pays tout entier dans le seul but de conserver le pouvoir) c' est les multiples questions que
je me pose en Afrique et surtout dans nos républiques bannières on dirait que tout est permis pour rester au pouvoir
ou pour s' y installer. A voir comment fonctionne nos "démocratie" ou monocratie on comprend pourquoi nous
sommes les derniers de la planète, les autorités politiques administratives militaires et policières utilisent le pouvoir
que leur confère les institutions pour se servir au détriment des millions de citoyens. La longue page des annonces
nécrologiques ne les affectent pas ni ne suscite un élan de compassion où sommes nous sont ils encore des
humains ont ils une foi croit il encore au bonheur collectif??? La mort d' un homme c' est le plus grand mal qu' on
peut affliger à ses proches, la mort c' est un voyage sans retour pourquoi interrompre la vie d' un autre citoyen au
nom du pouvoir si c' était encore pour une cause juste.  Plusieurs hommes politiques partout dans le monde évitent
ce dillème chez nous on continue à déguster son champagne comme si rien au fond ne s' est passé il faut redonner
du sens à la vie dans nos pays et punir quiquonque qui de part les pouvoirs qu' il a met fin à vie d' un autre individu.  Il
faut redonner du sens à la politique. Non tout n' est pas permis en politique, le mensonge la duperie, la ruse le
manque de sens de l' honneur , la parole donnée... Ce ne sont pas les valeurs saines à léguer à ceux qui sont plus
jeune que nous il n' est pas permis de tout faire et d' utiliser les biens de la collectivité pour se maintenir AU
POUVOIR IL FAUT AVOIR LE SENS DE L' HONNEUR, oui nous sommes dirigé par les menteurs, des hommes sans foi ni
patriotisme dont le seul but est de profiter des vertus du pouvoir. Ils sont incable de vivre et travailler hors du pouvoir
parce que incompetant il faut pas le cacher un homme competant n' a pas besoin du pouvoir pour exprimer son
talent il y a que les médiocres pour tricher et se laisser dominer.

This is the article on the student strike in cChina. Appreciate the angle I am looking it from
. voir ici

LE CONSEIL ÉLECTORAL DE ELECAM A REÇU CE JOUR LE PORTE-PAROLE DE LA JEUNESSE CAMEROUNAISE ET SON BUREAU

Tous les vendredi de 14h a 16h nous vous proposons la lecture du saint coran

Samedi 17/04/2010 grande messe de lancement du MPA à Maroua avec plus de 200
délegues

Le grand projet TOUS AUX URNES EN 2011 Le rassemblement de la jeunesse Camerounaise lance la Campagne:
TOUS AUX URNES EN 2011.La jeunesse camerounaise toute entière est décidée à retourner aux urnes en 2011 pour
élire le président de la république. Se sentir concerné par les dirigeants qui gouvernent contribue à libérer les
énergies nécessaires au développement. La Campagne sera lancée en Mai 2010 avec l'inscription de trois cent
jeunes sur les listes. Le Rassemblement de la jeunesse Camerounaise de part les organes de ses démembrements
compte faire inscrire sept millions d’électeurs sur les listes. L’originalité de la campagne consiste à faire du porte-à-
porte et du Streets marketing, afin de trainer un maximum de jeunes aux urnes. Des spots radio et télé
A partir du mois de mai Venant Mboua présentera sur camerounradio l' emission la tribune
8/04/2010
Voir le contenu du journal germinal comment
le pouvoir infiltre la diaposra Camerounaise pdf

Je sui très heureux que mon appel citoyen aux chefs d' entreprises commence à trouver échos il faut conquerir les
marchés dans d' autres pays Africains, bravo la societé HYSACAM qui c' est déploiyée a Niamey il faut que cet
example soit cité et encouragé

COMMUNIQUE RADIO-PRESSE CONCOURS DE REDACTION A l’occasion de la célébration du cinquantenaire, le
Rassemblement de la Jeunesse Camerounaise lance un concours de rédaction pour les jeunes âgés de 15 à 30 ans.
Voici le sujet : Comment percevez-vous les relations entre le Cameroun et la France, la jeunesse Camerounaise
comprend t-elle la France ? Les trente meilleures rédactions recevront des prix allant de 20 à 100.000 FCFA, et du
matériel informatique offert par les partenaires du Rassemblement de la jeunesse Camerounaise. Déposez vos
rédactions à la guérite de la radio Siantou à Mvog Mbi ou au siège du RJC à Bastos ou par mail à l'adresse
jeunesse2013@yahoo.fr. Date limite le 15 mai 2010

5/04/2010
La societé civile Camerounaise est très amorphe elle s' interresse qu' aux élections alors  qu' elle pourrait s'
interresser à ses hauts fonctionnaires tapis dans l' ombre qui tuent l' économie du Cameroun sans rendre gorges, la
societé civile devrait controler la passation des marchés et les surfacturations si doute il y a faire appel au
procureur de la république, c' est quand même plus de 500 milliards qui disparaissent ainsi de la bouche du peuple
Camerounais. J invite donc la societé civile à montrer plus d' activisme et proteger l' argent des Camerounais contre
cette nouvelle race de malfaisants cachés derrière les bureaux de la république
Il faut que, comme dans les grandes démocraties que la societé civile fait son travail, il n' est pas difficil de voir tous
ses hauts fonctionnaires qui vivent au dessus de leurs moyens ça ne coûte rien de formuler une plainte au procureur
de la république et ensuite la faire connaître au niveau de la presse, il faut rendre le vol,  des biens de l' état plus
difficil ou les surfacturation. La protection de la fortune publique est un devoir de tout Camerounais

Pierre Ndom

01/04/2010
Des étudiants arretés a Buéa information rapporté par notre corespondant annonce confirmée par l'adec qui a
pondu un communiqué
LE TEMPS DU PEUPLE DEBOUT… HAIL AUX BRAVES
Par lemessager | Lundi 29 mars 2010 | Le Messager

Il vient un temps où un peuple longtemps soumis et bâillonné, dans un élan de nostalgie de sa dignité bafouée,
ignorée et méprisée par ceux qui, comme des ogres, ont établi sur lui leur domination, décide de redresser l’ échine
et d’ aller à la reconquête de ses Droits, pour reprendre sa marche dans l’ Histoire. Nous vivons à l’heure actuelle
dans notre pays un de ces moments historiques. La preuve éclatante en est administrée aux sceptiques et autres
zélotes de la dictature en place par les centaines de signatures recueillies on line, en une semaine, en soutien à la
Pétition qu’en association avec le CODE et CAMDIAC, Global democratic project que je préside, a introduite à l’ONU
pour demander l’institution d’une commission d’ enquête internationale sur le massacre de 136 de nos compatriotes
en février 2008. suit
e voir le messager


Malgrès les manoeuvres qui tendent à préparer des élections non transparentes en 2011 et 2012 il faut que les
camerounais se mobilisent et s' inscrivent massivement dans les listes électorales il ne faut pas laisser cette
chance de tourner la page et prendre notre destin en main il y a une alternative un programme crédible face à la
vente de nos terres, aux bradages de nos richesses naturelles et au  retour des non Camerounais à la tête de ce qui
nous reste d' entreprises publiques il faut faire appel à tous Camerounais de tous bords politiques surtout RDPC qui
aiment le Cameroun à dire non aux 2000 Camerounais qui pillent et vendent le Cameroun pour un bout de pain. Il faut
rester mobiliser le projet de loi depose par le gouvernement traduit la peur, ce qui en soit est une victoire il faut
continuer dès que l' inscription aux listes électorales sera ouverte. Il ne faut plus avoir peur les militaires et les
policiers ne pourront plus jamais faire ce qu' ils ont fait en fevrier 2008 le président sait qui, il va trouver en Face et
ne pourrait que rendre credible les plaintes et demandes d' ouvertures d' enquêtes internationalçes faites par la
diaspora.  Il faut que la diaspora dans les medias attirent  dès maintenant dans les medias nationaux et
internationaux l' attention de la communauté natíonale et internationale du hold up électoral qui se prépare au
Cameroun. il faut que la diapora entreprenne de rencontrer les hommes politiques des pays qui comptent dans le
concert des nations pour dénoncer et obtenir leur soutient. Le Cameroun n' appartient pas à Paul Biya il ne peut pas
faire ce qu' il veut. En 2011 il ne sera que pour nous un simple citoyen nous n' acepterons jamais la modification de la
constitution. Il representera le passe qu' on voudra  vite oublier  ..
....MPA  

Paul Biya veut inféoder ELECAM au MINATD
Par lemessager | Vendredi 26 mars 2010 | Le Messager
Partagez: L’histoire s’apparente aux circonstances de la modification de la constitution en mars 2008. Le texte avait
été glissé quand les Camerounais se « réjouissaient » de la chute des grosses légumes comme Abah Abah et
Olanguéna Awono. Hier, alors que de nombreux députés sont encore à se demander quelles sont les modalités
pratiques prises pour le départ du n° 4 chinois en visite depuis trois jours au Cameroun, ils sont informés qu’une
plénière se tient dare-dare. Le motif de ce conclave, en plein dans le vacarme lié au flonflon de cette cérémonie d’au
revoir à Jia Quinglin : l’examen du projet de loi n° 855 introduit à la conférence des présidents qui se tient trente
minutes avant la plénière. L’annonce solennelle est faite en plénière par la vice-présidente Emilia Efaka Eboundjoa,
dans un hémicycle qui n’a pas fait le plein d’œuf : « Le projet de loi modifiant et complétant certaines dispositions de
la loi n° 2006/ 011 du 29 décembre 2006 portant création, organisation et fonctionnement d’Elections Cameroon a été
déposé par le président de la République et défendu par le MINATD (ministre de l’Administration territoriale et de la
décentralisation, Ndlr) » suite dans le messager  Bon signal que nous envoie l' acquittement de Lambo Sandjo Pierre
Roger  voir le messager 24/03/2010 Nous apprenons de notre correpondant à Yaounde la mort de Paul Tessa ce
matin courte maladie President de la CONAC à l' hopital de la CNPS Yaounde Zoe Bon anniversaire au rdpc il faut
avouer que c' est le seul parti present partout ou il y a des camerounais et demande à notre cher president de
continuer a`nous éclairer et prouver aux detracteurs que nous avons eu raison de croire en vous ...  Opportunisme  Il
s’agit d’une autre plaie totalement béante au sein du RDPC. Beaucoup se sont mis en tête que pour avoir des postes
au Cameroun, il faut jouer au militant du parti au pouvoir. C’est ainsi que fonctionnaires et autres cadres de l’
administration, lors des manifestations du RDPC, se transforment en militants et quittent leurs postes de travail
alors qu’ils n’ont aucune responsabilité au sein du RDPC, pour aller jouer les cadres et autres « personnalités
ressources » dans leurs localités d’origine. Ils se montrent alors actifs lors des meetings, faisant tout pour attirer
sur eux l’attention des envoyés spéciaux du comité central à qui, ils demandent de parler d’eux dans leurs rapports
à la haute hiérarchie du parti. Ils sont alors en rude concurrence avec les présidents des sections qui eux aussi
aiment bien jouer aux opportunistes. Notamment dans la quête des postes au gouvernement, et surtout la chasse
aux marchés publics. Dans cette mouvance, vous avez des présidents de section et autres responsables locaux qui
partout où ils passent, distribuent des cartes de visites qui indiquent leurs titres et qualités. Il arrive même que des
militants écument des cabinets ministériels et autres cabinets de directeurs généraux des sociétés d’Etat avec des
cartes de visite où il est écrit « ancien président de la section de… ». Tous savent en fait que l’opportunisme au nom
du RDPC peut rapporter quelques prébendes et ouvrir des portes.  - : dichotomie entre le discours officiel et les actes
des militants  L’illustration de cette situation se trouve dans le discours du président Paul Biya lors de l’ouverture du
3è congrès ordinaire du RDPC le 21 juillet 2006. Le président national du RDPC avait alors beaucoup critiqué son
parti. Notamment en évoquant entre autres que le RDPC doit cesser d’être ce parti où on danse plus qu’on ne
réfléchit. Ou encore un parti où il existe les états majors ; un parti où certains militants s’enrichissent par les
détournements des fonds publics, de même qu’il avait critiqué ces « personnalités ressource » qui vont créer la
zizanie à la base. Pendant longtemps pourtant, ces prescriptions du président national du RDPC n’ont pas été
respectées. Des militants du RDPC ont continué à détourner les fonds publics. La constitution des Etats majors s’est
poursuivie. extrait du messager du 24/03/2010 les 7 pecher du rdpc  Ateba j claude USA aujourd'hui le RDPC a 25 ans
parti  de la regression du Cameroun et le plus tribaliste qu' on ai jamais eu au Cameroun depuis 25 ans les
défenseurs sont uniquement aujourdhui originaires du sud qui esperent aussi profiter dans la mangeoire les restes
du pays. les menaces en souterraines l' évocation de la paix  alors que, meme dans les régions du sud c' est la
pauvreté, le chômage, il n' y a rien à part quelques villas causus construit en pleine forêt sans aucun interêt
economique pour la region c' est une honte quand dans un pays qui se dit moderne et lié sur la toile au monde
developpe des discours qui nous ramenent au années 1960. Le Cameroun se resume aujourd' hui a 1000 personnes
qui dilapidies les resources du pays volent tout ce qui peut l' être. Pour nous en 2011 Mrs Paul Biya ne sera plus
considéré comme président ni candidat car on ne peut pas laisser qu' un individu qui doit incarner l' example pour l'
ensemble des jeunes Camerounais envoie des mauvais signaux comme le renoncement, la trahison avec la
modification de la constitution continue après 29 ans à se moquer de 20 millions de Camerounais, qu' il sache que
les Camerounais de la diaspora ne lui accorderons aucun repi sur le plan international ce jour devrait être un jour de
deuil national...
Parution Journal mutations
Electionprésidentiellecameroun2011.blog.com
Des propositions pour changer le Cameroun
Ce blog rassemble 93 idées à partager avec les électeurs lors de la prochaine campagne présidentielle.
Par Georges Alain Boyomo
23 mars 2010



Célébration: La CRTV revisite son passé
Par christian.tchapmi | Vendredi 19 mars 2010 | Le Messager

Partagez:
Une heure 30 minutes chrono. C’est le temps qu’aura duré la conférence de presse du directeur général de la
Cameroon radio and television (CRTV) hier jeudi 18 mars 2010. Amadou Vamoulké a entretenu les professionnels de
la plume et du micro sur ce qu’on serait en droit de qualifier aujourd’hui « Les 25 années de règne de la télévision au
Cameroun ». Un événement pour lequel le patron de la CRTV a invité les journalistes à ne pas confondre à ce que
certains ont tôt fait d’appeler « les 25 ans de la CRTV ». Car, a-t-il souligné pour que nul n’en ignore, « ce n’est pas la
fête de la CRTV. Nous célébrons plutôt l’avènement de la télévision dans notre pays. C’est l’occasion pour chaque
citoyen camerounais de marquer un temps d’arrêt dans un moment de notre histoire pour mieux appréhender notre
vie nationale et apprécier sa camerounité. C’est également pour la CRTV, le lieu d’examiner ses relations avec le
public qui est notre destinataire et l’Etat qui en est le propriétaire ». Pour cela, Amadou Vamoulké annonce que les
petits plats ont été mis dans les grands pour donner à cette fête la coloration et l’aura qui lui reviennent. « Nous
avons voulu que ce soit un événement ouvert à la presse, au public, aux artistes et surtout à toutes ces personnes
qui ont posé les jalons de la télévision au Cameroun », a expliqué le DG. Originalité de cette 25ème bougie, en dehors
des émissions phares qui ont marqué l’époque, un voyage nostalgique dans l’univers des journaux télévisés de l’
époque. Sous les feux des projecteurs, «des présentateurs vedettes tels que Eric Chingé et Denise Epote Durand,
pour un remake des premiers JT diffusés à la télévision nationale ».


Face au durcissement du regime les premières victimes sont les journalistes qui ne veulent pas se soumettre au
regime, en deuxieme lieu la diaspora responsable de tous les mots du Cameroun selon les dirigeants du RDPC soit
disant leurs actions salissent l' image du cameroun à l' etranger,tous les mauvais classement du Cameroun ne
suffisent pas pour entamer la crédibilite du Cameroun. Je préconise qu' il faut protéger les journalistes  qu' à chaque
interpellation ou incarceration d' un journaliste celui qui en est le commanditaire soit lui aussi l' objet d' une plainte à
l' étranger ou au Cameroun et si lapiro de mbanga n' est pas liberé il faut en faire un symbole de la repression
politique au Cameroun dans les medias étrangers où nous avons certains amis . Pour que le Cameroun sorte du joue
de la Francafrique il faut que tous les Camerounais patriotes transmettent au tribunaux Français via des
associations patriotiques toutes les malversations financières les faux dons sous forme actions de conseils que
reçoivent les prétendu conseils ,sectes, agents obscures et ceux qui gèrent les fortunes volées du contribuable
Camerounais on connait toutes ses societes civil immobilieres et mobilieres, en France, une lois condamne
quiquonque ne peux justifier l' exactitude d' un travail paraport au montant reçu c' est à partir de petits proçès qu'on
éclabousse les gros poissons  ,il  faut transmettre aussi  tous dossier de pedophiles et les circuits d' argent de la
Françafrique qui sûrement ne sont pas tous déclaré au fisque Français

opinion il faut dénoncer la situation inedit qui a déjà trop duré de confisquer le media d' Etat la CRTV par une seule
région c' est comme si le Cameroun: musique , présentateurs.. se limite à la seule région du sud il faut écrire au
directeur géneral et aux services MINECOM et présidence de la république. Nous souhaitons voir tous les fils du
Cameroun comme présentateurs et écouter tous les songs du pays de manière équitable. D.G des sociétes
nationales c' est insuportable

Appel à la diaspora du ministre des affaires étrangères
voir

Le CODE traine Paul Biya devant la Cour Pénale Internationale
Le CODE dans le cadre de sa Campagne Internationale contre l'Impunité lancée à Burxelles, depuis avril 2009, vient
de saisir le Procureur de la CPI pour lui demander de bien vouloir- sur la bases des éléments accablants joints au
dossier- ouvrir une enqête pour qualifier les massacres de février 2008 au Cameroun de "crimes contre l'humanité".
Si cette requête est acceptée, Paul Biya et les tortionnaires de son régime seront désormais dans le viseur de la
justice internationale, qui pourrait initier des mandats d'arrêt internationaux contre eux. Sales temps en perspective
pour un despote sanguinaire. Affaire à suivre donc!
Mongo Nam
voir site le code

Le compritriote qui a porté plainte Paul Biya devant la cour supême a eté arreté par la gendarmerie voir le messager

Cameroun Italie 0-0
Plainte contre Biya classée pour cause qu' il béneficie d' une humunité comme président par le procureur mais cela
n' empêche pas que le CCD peut poursuivre la plainte au près du doyen des juges en se portant comme parti civil
suite..

Demande d' ouverture d' enquête contre Paul biya suite aux massacres de Fevrier 2008

Coup d' Etat au Niger l' armée prend le pouvoir et renverse Mamadou Tandja  il a eté arreté par les soldats mutins on
parle d' une dizaine de morts
Le RDPC au secours de Paul Biya
Par jean.francois.channon | Jeudi 18 février 2010 | Le Messager

Depuis quelques moments déjà, au sein du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), prévaut
une attitude militante déterminante que résume un haut cadre du comité central de ce parti approché mercredi 17
février 2010 par Le Messager: « Toutes les fois que le président sera injustement et mensongèrement attaqué, le
parti ne gardera plus silence. Nous allons réagir vigoureusement pour montrer aux yeux du monde que ce qui est dit
sur notre président est faux et par conséquent, le défendre par tous les moyens légaux.»


Suite à la plainte que l’association dénommée Conseil camerounais de la diaspora a déposé en Europe récemment
contre Paul Biya, président de la République du Cameroun, pour « Recel de détournement des deniers publics », le
secrétaire général du comité central du RDPC, le parti au pouvoir dont l’actuel chef de l’Etat est par ailleurs le
président national, a rendu public ce 17 février 2010 un communiqué de presse. René Emmanuel Sadi qui parle au
nom du parti au pouvoir affirme que « le comité central du RDPC exprime sa vive indignation et sa profonde
stupéfaction à la suite de ces allégations à la fois mensongères et infamantes ». Le Sg du comité central du « Parti
des Flammes » poursuit son propos en indiquant que le parti au pouvoir « les récuse catégoriquement, car elles n’
ont aucun fondement plausible et ne visent qu’à nuire à l’honorabilité de M. le président de la République ainsi qu’à l’
image du Cameroun à l’intérieur et hors de nos frontières.» Prenant en quelque sorte l’opinion publique à témoin,
René Sadi se lance par la suite à une défense de la moralité du chef de l’Etat en rappelant «que de la probité, l’
abnégation et le patriotisme de M. le président Paul Biya n’ont jamais été sujets à caution, à quelque moment que ce
soit de l’Histoire du Cameroun.». Et de poursuivre : « au contraire, le chef de l’Etat a toujours servi la République de
manière exemplaire en assumant ses hautes et délicates charges avec rigueur et efficacité, dans le respect
scrupuleux du bien public et de l’intérêt supérieur de la Nation ». Le SG du RDPC rappelle par la suite les gracieux
moments de la politique du « Renouveau national » dont les leitmotivs indique-t-il, sont la paix, l’unité, le progrès
économique et social, la rigueur, la moralisation, la bonne gouvernance, la démocratie de rassemblement et le
rayonnement diplomatique. René Sadi clame que « grâce à cette politique salutaire, la Cameroun se porte de mieux
en mieux et jouit d’une crédibilité certaine sur la scène africaine et mondiale ». Et pour finir, le Sg du comité central
du RDPC demande aux militants et sympathisants de ce parti de rester « mobilisés » autour de leur leader, « en dépit
des manœuvres de diversion, de désinformation et d’intoxication perpétrées par les ennemis de la République».

En fait, cette réaction du parti au pouvoir était politiquement attendue. Comme nous l’indiquions d’entrée de jeu,
depuis la publication au mois de juin 2009, du rapport du Comité catholique contre la faim et pour le développement
sur les «Biens mal acquis » du président Paul Biya, et surtout les révélations de certains médias français sur «les
vacances coûteuses » du chef de l’Etat, le camp présidentiel est sur le qui-vive, prêt à voler au secours de son leader
quelques soient le moment, le contexte, et les circonstances. Un hiérarque du régime approché par Le Messager
affirmait antérieurement que «nous allons défendre le président jusqu’au risque de nos vies. Il s’agit d’une option. Et  
cette attitude est sans équivoque. Les déstabilisateurs n’ont qu’à bien se tenir». Lors de sa dernière sortie
médiatique à l’Hôtel Mont Febé à Yaoundé, il y a quelques semaines, le ministre de la Communication, Issa Tchiroma
Bakary dont le parti accompagne le RDPC au gouvernement, avertissait entre autres que « il y a un plan de
déstabilisation du Cameroun que prépare les ennemis du Cameroun ». Il faisait alors allusion à cette plainte que
préparait l’association «Conseil camerounais de la diaspora ». Reste que, face à la détermination des pourfendeurs
actuels de Paul Biya, et certainement de leurs réseaux en occident, on se demande alors jusqu’où les
inconditionnels du régime iront dans cette affaire qui selon les sentiments exprimés des hauts cadres du RDPC «
frise la diffamation vis-à-vis du président Paul Biya ».




15 Réactions
lia dit :
18/02/2010 à 13:39
1- »la République de manière exemplaire en assumant ses hautes et délicates charges avec rigueur et efficacité »
faux!
votre président a dépensé près d’un million d’euros des camerounais pour emmener sa femme et ses enfants en
vacances à la baule.

2- »le progrès économique et social, la rigueur, la moralisation, la bonne gouvernance, la démocratie de
rassemblement et le rayonnement diplomatique. » faux!
le cameroun est le pays le plus corrompu du monde, en février 2008 environ deux cent personnes ont été assassiné
et 3000 personnes emprisonnées à cause de la modification de la constitution.

3- « René Sadi » toi même tu peux nous faire le bilan du compte suisse que tu as gérè pendant près de 10 ans,
compte »spécial » dans lequel la sgs verse chaque année environ 15 milliards de francs des colonies françaises d’
afrique depuis son siège de genève?

laissez nous le bruit et continuez(françafrique-unc-rdpc-sdf-undp) de piller tranquillement l’argent du peuple de la
colonie française du cameroun.

une proposition de solution de paralyser provisoirement ces empecheurs de piller en paix, appliquez l’article 66 de la
constitution de la colonie française du cameroun..

video manhitoo à voir et faire voir sur le site http://www.livinginafrica.net

time is coming, time is coming.
Ghonda dit :
18/02/2010 à 13:40
Lutter contre ce régime de pourriture multidimensionelle est un devoir citoyen. S’ils sont prêts à sacrifier leurs vies
pour M. Biya, nous autres sommes également prèts, comme les Um Nyobe et les Moumié, à sacrifier nos vies pour l’
avenir de notre pays et de l’Afrique. Qu’on se le dise !
jules c dit :
18/02/2010 à 14:26
#le comité central du RDPC exprime sa vive indignation et sa profonde stupéfaction à la suite de ces allégations à la
fois mensongères et infamantes # puisque votre dieu sur terre est blanc comme nege.
#la probité, l’abnégation et le patriotisme de M. le président Paul Biya n’ont jamais été sujets à caution, à quelque
moment que ce soit de l’Histoire du Cameroun.# Sadi marchand d`illusion, vrai apprentis sorcier. ce monsieur qui a
fait tue plus de 1000 personnes par son commendement operationnel alors que c`est lui meme qui produit les
bandits, plus de 300 morts en fevrier2008, des citoyens en mains nus et que les mesures prises apres prouvent que
ts ceux qui ont ete tues etaient des innocents qui avaient juste faim et supportaient depuis longtemps la fin de son
mandat en 2011 pour un peu respirer, mais ce meurtrier n`a pas et n`a jamais eu de temps de souhaiter ces
condoleances aux familles, sans compter des violations de droits divers.
a cote de tt cela, seul les detournements de fonds de ces collaborateurs qui ont completement hyppotheque l`avenir
de notre pays depuis 28 ans suffisent pour comprendre que cet homme est un veritable cancer du Cameroun.
et ces collaborateurs ne peuvent que le supporter a mourrir afin de continuer dans leur etat d`impunite et de
privillege.
Billy dit :
18/02/2010 à 15:49
@jules c

un « homme » ne saurait être « le cancer du Cameroun » car c’est pas un « homme » qui coupe les lampadaires sur
le pont du wouri, qui …
Le Picsou dit :
18/02/2010 à 15:56
Weke!
Heureusement que les réactions du rdpc-gouvernement ne disent plus rien à personne. Même ceux qui du
gouvernement ou du rdpc qui crient haut fort ne sont pas convaincus intérieurement ce qu’ils disent!
L’histoire récente le démontre, bientôt la moitié des secrétaires Généraux de la Présidence de la République du
Cameroun sous Biya seront en prison! Pourquoi ? Répondez !
Les gens n’ont pas compris que Biya n’est pas convaincu des réactions de son entourage, car pour être crédible, il
doit lui même monter au créneaux et dire ce qu’il pense effectivement et démontrer que c’est lui qui a la vérité!
C’est un champion du flou, il laisse express le flou sur tout pour gagner du terrain dans la logique de confisquer le
pouvoir.
Si ce messieurs était sérieux comme le veut faire savoir son entourage, il serait le premier a:
1- Demander l’application immédiate avec date précise de l’article 66 de la constitution
2- Demander de publier la gestion du budget alloué à la Présidence s’il n’a rien à cacher. Le bon exemple SVP !
3- Demander l’autonomie de l’action des juges! Pourquoi c’est lui qui doit piloter et seulement le dossier épervier?
Laisser totalement tout ce qui est justice aux procureurs et que ceux-ci appliquent à leurs tours les disposition des
lois qui les régissent!
4- Créer les états généraux de la jeunesse camerounaise après 50 ans d’indépendance et un comité d’action sur les
prospectives de la jeunesse avec dans sa gestion 2/3 des jeunes de max 45 ans!
Je m’arrête ici la liste serait trop longue!
Communiquer c’est aussi apprendre et enseigner à bien communiquer!
Eviter le tapage et l’instrumentalisation de tout ce qui est différent de vos visions!
Robert dit :
18/02/2010 à 17:08
Le peuple n’est plus dupe . Rene Sadi, tu dois cesser de prendre les Camerounais pour des cons. Qui peut te croire?
Comme je le disais dans une autre reaction, « on peut tromper un peuple un temps, on peut tromper une partie du
peulpe souvent mais, on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps ». Seul l’avenir nous le dira car un P
resident qui passe presque 300 jours sur les 365 que compte l’annee en Europe , ne peut pas nous faire croire qu,il
aime son pays. Quel autre President de la Republique au monde se comporte ainsi? De grace M. Sadi, pour blanchir
votre idole, demandez lui d’apliquer l’article 66. Et qu’on nous dise clairement d’ou viennent les fonds que la premiere
dame gere dans ses bonnes oeuvres. L’epervier devrait normalement commencer par la mais, nous ne desesperons
pas car, nous pensons qu’en bon patriote comme le clame le Secretaire Generale du RDPC( chop people dem money
), M. le President a la derniere minute va envoyer l’Epervier sur Madame avant, de se faire prendre lui-meme.
Ekangte dit :
18/02/2010 à 17:48
Lorsque le gouvernement aura mis en application l’article 66, oui l’article 66, et instaurer l’équité dans la constitution
d’ELECAM et démontrer son indépendance accepté par tous les Camerounais, nous pourrons éventuellement
écouter les démentis quelqu’ils soient, du RDPC.
Le SG du RDPC rappelle par la suite les gracieux moments de la politique du « Renouveau national » dont les
leitmotivs indique-t-il, sont la paix, l’unité, le progrès économique et social, la rigueur, la moralisation, la bonne
gouvernance, la démocratie de rassemblement et le rayonnement diplomatique. Sadi! avant d’avancer ces propos as-
tu au moins pensé à l’article 66 et à la constitution généralement contesté d’ELECAM pour ne citer que ceux-là.
shamed dit :
18/02/2010 à 19:02
Pour parler comme le mincom, l’article 66 est appliqué c’est ce qui jutifie l’opération épervier.
Un jour on ne pourra plus cacher la vérité,elle éclatera peut importe!
Patriote+ dit :
18/02/2010 à 19:21
<>
« le chef de l’Etat a toujours servi la République de manière exemplaire en assumant ses hautes et délicates
charges avec rigueur et efficacité, dans le respect scrupuleux du bien public et de l’intérêt supérieur de la Nation »
Dixit Sadi.
Sadi je te demande á quand l´arrêt du chansonnier de Madame?(Mendo Zé),éfficacité quand tu nous tiens.
Sadi je te demande que faites-vous des 55 milliards de budget de la présidence qui soit dit en passant est largement
supérieur á celui de votre maître Sarkosy?
Sarkosy lui au moins travaille.Quand le crédit pour les PME est bloquer en france il convoque les patrons des
banques,il se reunit avec ses ministre tous les semaines pour suivre l´évolution de leur travail,il s´implique á
l´étranger pour faire gagner des commandes aux entreprises francaises.
Que faites-vous de 55 milliards?Et quel est le retour sur investissement?
Á chaque poste de travaille correspond un logement,celui de Monsieur Biya c´est Étoudi et dans une moindre mésure
les logements de fonction éparpillé dans les 10 provinces du cameroun,que fait-il sans cesse á l´hotel
intercontinental en ta présence Sadi?
jojoba dit :
18/02/2010 à 23:10
La honte n’existe plus dans certaines sphères de la république. Ils se cachent derrière leurs costumes pour
baragouiner un pseudo langage diplomatico juridique qui n’interresse mème pas les singes de la foret que ces gens
n’auraient jamais du cesser de cotoyer .
Le désastre de leur gestion irrésponsable s’étale aux yeux de tous, mais ils préfèrent jouer à l’autruche et prolonger
ad vitam eternam l’agonie du peuple camerounais. Peuple patient et loyal depuis toujours mais méprisé par ceux qui
profitent de son pacifisme et de son travail pour jouir à en crever …
Mr Sadi, combien de camerounais peuvent se permettre votre panse ?
Quand vous voyagez à l’étranger ou est votre conscience?
Marre de ses nègres paresseux affublés de titres pompeux qui se pavanent en Europe avec une légèreté criminelle.
Le destin de 20 millions d’Africains conditionné par une poignée de vendus !!!
Vous croyez qu’ils vont essayer d’améliorer leur gestion ? Non, bouffonneries sur bouffonneries sous les
applaudissement de tout ce que compte la planète de racistes.

Regardez seulement nos équipements sportif alors que nos dirigeant passent leur temps à glorifier les Lions
Indomptables pour s’accaparer un peu de leur gloire … PATHETIQUE ET TRISTE.
Les années passent et ces fous multiplient réunions, colloques et agapes inutiles.
Jamais de bilan de quoi que ce soit, on promet au peuple le commencement de la diminution de ses souffrances en
… 2035 !!!!
Si les gens pouvaient quitter leur pays en claquant la porte, il n’y aurait plus un seul camerounais au Cameroun .
Milliards donnés aux sectes, homosexualité, pillage des ressources, bradages des biens publics, faillites, tribalisme,
paresse, voyages dispendieux, pénuries récurrentes, histoires de femmes, traffic d’influence, corruption etc,etc …
Le diable s’est emparé de ce pays !
Mengue dit :
18/02/2010 à 23:33
Rien ne nous surprends dans les déclarations des RDPCistes. La réalité est là: le Cameroun va mal (Chômage,
pillage, détournements, corruption, homosexualité, climat des affaires obscures, absence d’eaux potables,
électrification absente, …. )
Même à la fin de son règne MOUBOUTU avait des défenseurs.
jdanilo dit :
19/02/2010 à 01:09
fadaises, la privatisation de la régirfecam,où est passé l’actif de cette société comme le reste des autres sociétés?
Monsieur sadi les Camerounais demandent une seule chose dite par le chef de l’état: la publication des biens de tous
les responsables politiques,joindre les actes à la parole.
La probité dans les faits pas dans la propagande de certains spahis.
Patriote+ dit :
19/02/2010 à 01:19
Comme l´a si bien dit Jojoba
<>
De qui te moques-tu Sadi?Il y a peine 20 la Guinnée Équatoriale venait tout quémander chez.Aujourd´hui cette
Guinnée envisage d´être un pays émergeant en 2020 pendant que nous envisageons l´être 15 plustard á méditer.
Votre bilan très triste c´est pourquoi vous vous exprimez en terme d´avenir et non de bilan.
jdanilo dit :
19/02/2010 à 01:58
Coup d’état au Niger bien fait pour ce changeur de constitution ;le président est aux arrêts comme son
gouvernement .Un seul mot continuez de jouez avec la vie des Camerounais .
pierro dit :
19/02/2010 à 02:12
Ici les gards on s’ égorsille pour rien vous savez les 2 poles du regime ? vous pouvez aboyer la caravanne passe ils
savent que d’ ici un mois on parlera de d’ autres choses.
Le premier soutient c’ est la France si elle tousse le régime tremble
le deuxième c’ est l’ armé et pourquoi elle voit tout lit nos articles voit le Cameroun reculer voit et connait les voleurs
sans exception et ne dit rien alors que elle est supposée être patriotique plus que les civils ont il perdu leur orgueuil
naturel? le president les tient il par les 300 milliards qu’ il leur laisse bouffer à volonté sans contrôl et sans achats de
veritables armes on sait que 5 chasseurs bombardiers peuvent détruir toute notre armée qui n’ a aucun chasseur d’
interception moderne ou les trafics qui se font à la base militaire de douala et yaoundé avec les avions militaires…
C’ est la France qui n’ a jamais voulu que nous ayons une vrais defense aerienne ainsi ils savent que la base militaire
de libreville et djamena nous tiendrait en respect si notre armée cesse d’ être fidèle à la France il faut pas oublier que
tous nos géneraux ont été formé par les Français d’ où leur docilité à leur maître le Cameroun a les moyens d’
acheter les MIGS ocasions de l’ armé russe et plus…de même les armes de defense aérienne nous ne controlons
pas notre ciel

Les plaintes doivent aussi conserner les géneraux car c’ est eux le bras armé et leurs biens à l’ étranger saisi si leur
mutisme continu et ne se mettent pas du côté du peuple

                                                 
   SUIVANTE
Yourvida Radio   Inviter d' autres Africains et Antillais à découvrir notre site et la radio enfin d' être plus fort chaque jour
                                                
 Congo Reuinion Côte d' ivoire Senegal Mali Antilles Martinique à chacun son choix click

                   LA RADIO DU MPA MOUVEMENT DES PATRIOTES AFRICAINS
Télécharge ici SKYPE et parle avec la radio gratuitement click ici
Cet espace publicitaire est à louer Tel:+351964843639
Tropic Radio & TV studios : Paris  lisbonne Yaoundé washintown DC pour bientôt Tropic-Tv

www.camerounradio.com Les Tropic chez vous pour avoir une qualité d' écoute il faut actualiser la page click ici

Ecouter cameroun Radio RTS en direct

Si vous n' arrivez pas écouter la radio telécharger l' un des fichiers
Souhaitez vous que le président du RDCP se represente pour un nouveau mandat de 7 ans en 2011
1001-votes.com
oui
non
qu' il favorise l' alternance
qu' un autre camerounais se présente



résultats »
GRAND SHOW MUSICAL DU
VENDREDI SOIR ET SAMEDI
22H À 00H V ET SAM 0H À 3H
TOUS LES DIMANCHES DE 19H A 21H TRIBUNE LIBRE DES AUDITEURS SUR CAMEROUN RADIO
PRESENTÉ PAR VENANT MBOUA PARTICIPER VIA SKYPE pour participer telecharger skype
acess direct pierre.ndom
TOUS LES JOURS ICI DE
7H A 8H 1H DE SPORT
ACTUALITÉ SPORTIVE
ET GRAND MOMENT DE
DEBAT SAMEDI DE  8H A
10 H BOUBA OU KOUAM
TOUTE L' EQUIPE DE LA
REDACTION SPORTIVE
DE LA RTS- DEBAT
AVEC LES INVITÉS, LES
GRANDS PROBLEMES
DU SPORT
CAMEROUNAIS ET
AFRICAIN
Serge TAMBA tous les
jours de 8h à 10h du
lundi au vendredi tous
les grands noms du
show bizz  infos arts
TOUS LES VENDREDI DE
14H À 16H CAMEROUN
RADIO VOUS PROPOSE
LA LECTURE DU SAINT
CORAN
Consultation de voyance de Martine medium
Amour Travail Reuissite Chance
voir site
This text will be replaced. Streaming solutions by Server Room - Shoutcast hosting, Flash Streaming